La consommation de viande rouge responsable de la dépression? Ce n’est pas prouvé…

Dans mon ouvrage « Le blues du carnivore. L’homme et la viande des origines de l’humanité à nos jours » (paru en version numérique chez Amazon) je tentais de récapituler les différentes pathologies qui seraient liées à la consommation de viande notamment de viande rouge. « Toutes les études menées par des scientifiques indépendants montrent depuis les années 1960 que l’incidence de l’obésité, des cancers, du diabète, de l’ostéoporose, des calculs rénaux et des maladies cardiovasculaires est directement proportionnelle à la consommation de viande et de produits dérivés du règne animal » résumait Google (2010). Et j’ajoutais : il ne manque qu’Alzheimer, ça ne saurait tarder. Et bien voilà, 15 jours après la sortie de mon ouvrage, la culpabilité de la viande dans la genèse d’Alzheimer semble établie.
Lire la suite